L'Office de Routes est à pieds d'œuvre pour la réhabilitation du tronçon Kwilungongo-Kimpangu long de près de 90 kilomètres depuis le mercredi 04 mai 2021.

Cette réhabilitation débute grâce au plaidoyer que l'Honorable Pierre Nsumbu Muntu Kalavo, avec le concours du député national Jacques Lunguana, a mené auprès des autorités. 

En effet, vers la fin du mois d'avril, l'élu de Mbanza-Ngungu a effectué une mission de suivi de ce projet au Kongo Central laquelle mission l'a mené d'abord à Matadi où il a rencontré le directeur provincial de l'Office de Routes puis à Kimpese auprès du Chef de Brigade de cette entreprise étatique qui s'occupe des axes Ngombe-Sud et Luozi.

"J'ai eu un échange fructueux avec le directeur provincial de l'Office de Routes qui m'a confirmé que les fonds décaissés par les Fonds d'entretien routier (FONER) sont déjà à sa possession mais qu'ils sont butés à un problème de manque d'engins. Tous les engins que possède l'Office de Routes sont en panne faute d'entretien vu que cela fait plus de dix ans que l'Office de Routes n'est plus doté en engins de travail." a déclaré le député national.

Mais une solution a été trouvée; L'Office de Routes a recouru à la sous-traitance. Et ce grâce à ce partenariat que les travaux ont pu débuter.

" le directeur provincial m'a confirmé qu'il a demandé et reçu de Kinshasa l'autorisation de sous-traité. C'est ainsi qu'un accord a été signé entre l'Office de Routes et Prosperity House, une entreprise privée de construction basée à Matadi" a ajouté l'élu de Mbanza-Ngungu.

Voir ces travaux débutés a été une source de joie pour la population qui n'a pas manqué de remercier l'Honorable Pierre Nsumbu Muntu Kalavo qui ne cesse de travailler à l'intérêt du peuple qui a fait de lui député national.

Cette population a exprimé sa crainte de voir ces travaux s'arrêter avant terme. Le député national l'a rassurée en lui disant qu'il va continuer à suivre personnellement l'avancement desdits travaux pour que la réhabilitation soit effective jusqu'à Kimpangu

Signalons que ce sont soixante kilomètres linéaires qui sont concernés par cette réhabilitation qui, selon les calculs, toucheront un peu plus loin que Luvaka. Le député national a précisé que le reste de kilomètres seront pris en charge par le programme dit de développement à la base des 145 territoires qui prendra en charge 30 kilomètres. Une fois ces travaux commencés, c'est tout le tronçon, jusqu'à Kimpangu, qui sera réhabilité.

L'Honorable Pierre Nsumbu Muntu Kalavo a bataillé pour que l'Office de Routes commence par le Poste 5, afin de gagner quelques Kilomètres. L'entreprise voulait débuté à la bifurcation de Kwilu-Ngongo. Ça serait un manque à gagner pour la population puisque ce tronçon n'est pas à si mauvais état et est déjà pris en charge par la compagnie sucrière de Kwilu-Ngongo.

Richard Muapul

Retour à l'accueil